jeudi 24 novembre 2011

Ces femmes qui détruisent ... les femmes. Les ravages du «bitchage»


Notre énorme coup de coeur ESSAI et FEMMES, Salon du Livre 2009 + vidéo de l'auteure 

Best Seller : Vendu à 3 000 exemplaires en 10 jours
Un ouvrage vérité sur la qualité de vie pour tous et toutes
Une réflexion géniale sur un problème à nommer et à corriger

Auteure : Marthe Saint-Laurent
Béliveau éditeur, Montréal (Québec)


Publié en date du 29 novembre 2009 sur ServicesMontreal.com


Dans les années 1960, les femmes se libéraient du joug de l'église et de la tradition oppressante. Dans les années 1980, des conférienciers américains apprenaient aux gestionnaires, surtout masculins, à mieux traiter leurs employés afin d'enrayer les pertes de temps et en tirer le maximum. Dans les années 1990, les femmes accédaient ou croyaient accéder autant que les hommes à des postes de gestion. Mais voilà que malgré toute la bonne volonté des unes, certaines femmes s'entêtent à toujours agir comme si leur vie dépendait encore aujourd'hui des anciennes normes sociales qui les faisaient s'entretuer pour un homme. Tout ça devrait être dépassé mais les comportement haineux et envieux des femmes entre elles ne l'est absolument pas nécessairement. Comment cela peut-il encore se produire et pourquoi et dans quelle mesure et de quelle(s) manière(s) ?

Marthe Saint-Laurent a décidé de faire le tour de ces pratiques destructrices qu'ont encore de nos jours les femmes entre elles. Enfin quelqu'un s'y met ... et ce, avec beaucoup d'intelligence et de savoir-faire.

ServicesMontreal a rencontré l'auteure au Salon du Livre de Montréal 2009 :


Marthe Saint-Laurent sur le BITCHAGE au Salon du Livre 2009
Également dans cette vidéo, Robert Blake sur la MALTRAITANCE faite aux enfants

EXTRAITS

Difficile de choisir des extraits quand dans les 90 premières pages, on a marqué plus de 50 passages. Qu'à cela ne tienne, en voici quelques-uns :

« Par ailleurs, les frustrées, les envieuses et les jalouses, celles qui sont mal dans leur peau, entretiennent des relations où le contrôle et la dévalorisation de l'autre deviennent le noyau... » (Qu'est-ce que la nécessité ?, p. 18)

« Les femmes qui maltraitent les autres par leurs paroles et leurs actes posent réellemen un geste violent. (Conscientes de nos actes ?, p. 19) »

« J'ai même entendu quelques-unes se réjouir d'un congédiement injuste comme s'il s'agissait d'une victoire. N'est-ce pas pathétique ? Notre vie est-elle à ce point vide... » (Dent de la réalité, p. 21)

« Dans le premier témoignage, l'expérience avait complètement anéanti Judith. Elle a pleuré durant des semaines et des semaines, en se répétant qu'elle ne pourrait plus jamais travailler. Elle avait perdu toute confiance en elle sur le plan professionnel [...] mais également sur la plan personnel, les attaques visant autant sa personnalité que son travail. Elle était complètement démolie, ne se reconnaissait plus aucune valeur, arrivant à peine à se regarder dans le miroir [...] Cloîtrée dans une insécurité profonde, semblable à une femme victime d'inceste, Judith avait honte... » (Sentiments qui en découlent, pp. 41-42)

« Si en effet nous sommes attirées par notre supérieur [...] Est-ce simplement pour qu'il fasse preuve de favoritisme [...] On parle ici de la fameuse compétition féminine pour gagner un homme... [...] Les sentiments amoureux, pas plus que l'attirance physique, ne s'achètent. (Différents types de jalousie | Apparence physique : « Elle est plus belle que moi », p. 61)

« Je suis bien consciente, bien sûr, que les femmes qui s'intéresseront à ce sujet ne seront certainement pas les mégères, mais celles qui souffrent et qui sont aux prises avec des femmes dangereuses autour d'elles. Mais c'est un premier pas... » (Comment réagir ?, p. 171)

LA SUITE
Si l'auteure affirme sous l'intitulé Jouer à l'autruche en page 91 « qu'un livre de mille pages aurait pu être écrit sur ce sujet », elle s'en tient néanmoins à 174 bien étoffées et fort convaincantes. Pour le plus grand soulagement des bitché(e)s, Marthe Saint-Laurent annonce, dans la vidéo du 19 novembre dernier incluse dans cette page, une suite à son essai.

Maintenant, il reste par ailleurs d'autres livres du même genre à écrire, un autre problème qui n'a possiblement été nommé que par un grand auteur reconnu internationalement, Michel Tremblay, qui a osé parler des «écoeuranteries» que se font entre eux les homosexuels travestis ; mais qu'en est-il des uranistes à l'égard des femmes, leurs rivales ? Ne sont-ils pas aussi portés à les exclure systématiquement des environnements dont ils prennent le contrôle intermédiaire pour conquérir un hétéro malgré lui ?


Aussi disponible de la même auteure : Le «bitchage» • Guide de survie • 25 conseils indispensables 
Guide complémentaire au Best Seller qui s'est vendu à 3 000 exemplaires en 10 jours
Pour survivre aux bitcheuses et leurs bassesses, harcèlement, lynchage, élimination, besoin de régner
Pour se réformer si on est bitcheuse
Pour régler la situation infernale si on est gestionnaire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire